Ce week-end, ce sont les journées du patrimoine… que faire ? Que voir ? Il y a beaucoup de propositions sur Lille même, mais ou bien il faut réserver sa visite à l’avance, ou bien faire la queue des heures… Une idée : direction Seclin, une petite ville à proximité de Lille, qui possède une collégiale et un hôpital fondé au 13ème siècle par Marguerite de Flandres, soeur de Jeanne de Flandres, fondatrice de « l’Hospice Comtesse » de Lille. Autant je commence à connaître par coeur l’hospice lillois, autant je dois avouer à ma grande honte ne jamais avoir vu son pendant seclinois. Alors c’est décidé, en route pour Seclin !

L’hôpital Notre Dame présente un vaste ensemble architectural, au fond d’un grand jardin à la française. Il est typique du style gothique puis hispano-flamand des édifices publics et religieux de Lille et de sa région : construction de briques sur soubassement de grès ou de pierre bleue, arcs de voûtes, tour des huisseries et ornements en pierre blanche de Lezennes. On pensera à la Vieille Bourse, à l’Hospice Comtesse et à l’Hospice Gantois  et aux maisons anciennes à Lille (voir mes photos).

La partie la plus ancienne de l’Hôpital est le choeur de la chapelle (1360). La salle des Malades (15ème et 17ème siècles) possède une belle voûte en carène de bateau, de vastes verrières et un mobilier évoquant son ancien usage, ainsi qu’un monumental tableau 17ème de l’ Assomption, dont vous voyez un détail en tête de cet article, des anges fessus et joufflus portant Marie aux cieux… La cour intérieure est entourée de galeries couvertes présentant d’intéressants appareillages de brique sur arcs de pierre blanche. Galeries et façades sur cour témoignent de leur différente époque de construction et rendent hommage à la Vierge, à qui l’hôpital est consacré et à la fondatrice, Marguerite, Comtesse de Flandre et du Hainaut.

Un bel ensemble architectural, qui vaut le détour. On ne peut cependant pas tout visiter, le bâtiment abritant encore des services hospitaliers, non transférés dans le nouveau centre hospitalier voisin, et la communauté des Augustines.

Tout à côté débouche le Canal de Seclin, jadis fréquenté par les péniches et aujourd’hui bucolique lieu de promenade (voir ici)

Une visite en photo de l’Hôpital Notre Dame de Seclin ? Cliquez ici !