Deuxième journée culture pendant ces congés de fin d’année : direction Tourcoing, pour l’exposition du centenaire du peintre nordiste Eugène Leroy (Tourcoing 1910 – Wasquehal 2000). Le Musée des Beaux Arts de cette ville a hérité en 2009 d’une donation de la famille du peintre. A cette occasion il a été rénové, rebaptisé « MUba Eugène Leroy » et il accueille jusqu’en mars 2011 une grande rétrospective de son oeuvre.

Un grand choc ! De ce peintre, je ne connaissais que les quelques oeuvres exposées au Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq (aujourd’hui LAM). Ce n’est pas une peinture d’abord facile. Elle apparait d’abord non figurative et frappe par sa matière : d’épaisses couches de peinture, relief tourmenté de la surface, couleurs mélangées. Mais en s’éloignant des toiles et en observant les titres, on s’aperçoit qu’elles représentent bien des paysages ou des personnages.

Pas de possibilité de photographier,  je ne peux donc pas vous y emmener virtuellement.

Le site du MUba

Eugène Leroy

Ayant du temps devant moi, je suis allé visiter l’Hospice d’Havré, tout proche. Un hospice fondé au Moyen-Âge (1260) par Mahaut de Guisne, Comtesse de Saint Pol ; contemporain de l’Hospice Contesse, de l’Hospice Gantois (Lille) et de l’Hospice de Seclin. En 1631, il est confié aux Franciscaines de Comines, qui y fondent un couvent dédié à Notre Dame des Anges. Les travaux dureront de 1644 à 1656. Les soeurs y installent un collège. En 1850, après le départ des soeurs, le bâtiment devient Hospice Général ; il le sera jusqu’en 1998.

La restauration des bâtiments commence en 2001 ; l’Hospice d’Havré sera l’une des « Maisons Folies » de Lille 2004 (Capitale Européenne de la Culture) ; il accueille depuis des expositions et des spectacles.

Voir mon reportage photo

J’ai pu y voir une exposition sur l’ingénieur et architecte nancéen Jean Prouvé, spécialiste d’architecture légère en métal et designer industriel. Il a laissé à Tourcoing et à Lille des constructions ; la plus spectaculaire était le grand hall de la « Foire Commerciale » de Lille, maintenant détruit.

En savoir plus