Il y a peu, j’avais fait mes premiers pas au pastel sec. Aujourd’hui, au tour du pastel à l’huile… Pas forcément très convaincant, mais c’est un premier essai.

Je pense que j’ai choisi un papier trop léger et que je n’ai pas assez travaillé la matière, j’aurai dû « nourrir » davantage le papier, qui apparait trop en transparence.

Rien de tel qu’être capable d’autocritique… je ferai mieux la prochaine fois.

Ci-dessous la photo dont je me suis inspiré : ail sauvage en bord de côte sur l’île Saint Nicolas, archipel des Glenan.

Et la gamme de couleurs employées :