Même pour me rendre sur la tombe de mes proches, je fréquente peu les cimetières (ce qui ne m’empêche pas de penser à eux)… Ce matin, je me trouvais à proximité du Cimetière de l’Est, qui est à Lille – toute proportion gardée – ce que le Père Lachaise est à Paris. Par ce superbe beau temps et avec les premières couleurs de l’automne dans les arbres, je me suis dit que cela valait bien une promenade dans les allées.

Les cimetières sont des lieux de mémoire. Les cimetières des grandes villes, avec leurs tombes anciennes, sont en plus une leçon d’histoire et un témoignage intéressant de l’art monumental et statuaire. C’est dans cet esprit que j’ai parcouru les allées du cimetière, en privilégiant les parties anciennes.

Au détour des allées, les tombes de Lillois célèbres : un véritable annuaire des noms de rue lilloises…  et puis, sur des tombes plus anonymes, des statues dignes d’intérêt. Et la mélancolie des tombes abandonnées, reprises peu à peu par la nature. Rien de morbide, mais calme et sérénité…

Suivez-moi sans crainte au Cimetière de l’Est.

Voir les photos