Il y a quelques mois que j’ai récupéré « Le carnet de l’explorateur », un guide publié par « Espace Naturel Lille Métropole ». On y trouve entre autre des propositions de ballades dans les espaces naturels de Lille Métropole… Certaines faisaient déà  partie de mes promenades favorites et des lieux abondamment photographiés. mais ce matin j’ai innové… Après la Lys, la Deûle, une autre rivière de la Métropole, la Marque, ou plutôt le « Canal de Roubaix », partie canalisée de la petite rivière, qui commence sa course dans les champs à l’Est de la métropole, pour la terminer en se jetant dans la Deûle à Marquette.

La Marque a longtemps été polluée, abandonnée… depuis quelques années elle est réhabilitée, assainie, aménagée, rendue à la navigation de loisir dans la partie « Canal de Roubaix ». Aujourd’hui, je suis parti de son embouchure (à Marquette) et je l’ai remontée sur plusieurs kilomètres jusqu’à Marcq-en-Baroeul… Une grande diversité de paysages, au coeur de la métropole, mais parfois à cent lieues de la ville : cette petite maison blanche, toute seule en bord de rivière, les jardins des maisons cossues de Marcq en Baroeul ; les oiseaux sur la rivière : familles de canards, héron pas très sauvage, habitué au passage des promeneurs sur le chemin de halage…

La première partie n’est pas très bucolique : Marquette est une petite cité industrielle et industrieuse, mais, une fois passée la station d’épuration (!) on pourrait se croire en pleine campagne. Ensuite on longe l’usine Lesaffre (premier producteur mondial de levure : le nez ne trompe pas, odeur de levure fraiche dans l’air !). On arrive ensuite à Marcq-en-Baroeul : on traverse le bourg (jolie église ancienne, jolie vue sur le quartier du Bourg depuis l’écluse, « boulodrome » en bord de rivière, inattendu ; puis les beaux quartiers, côté jardins ; on longe le parc du fameux « Collège de Marcq » (institution privée réputée, plutôt « bourgeoise et chic ») et on arrive au quartier d’affaires du Château Rouge… Pour ce matin ma promenade s’est arrêtée là, il fallait que je refasse le trajet en sens inverse pour reprendre ma voiture à Marquette !

Des usines de Marquette, des grafs sur les murs des bâtiments désaffectés, aux quartiers chics de Marcq, une promenade très variée et aussi très nature. Suivez-moi, en photos !