Cap vers la Mer du Nord ce vendredi…

D’abord Zuydcoote, sa grande plage et ses dunes. J’aime ces plages immenses de la côte entre la frontière belge et Calais. Zuydcoote est, depuis la frontière, le deuxième village (le premier est Bray-Dunes) : la distance est faible entre Zuydcoote et Bray-Dunes et à marée basse, sur le sable mouillé, c’est une promenade de santé. J’aime Zuydcoote parce que la plage y est aussi jolie qu’ailleurs mais beaucoup moins fréquentée que ses voisines.

Mer calme, beau temps, quelques nuages pour animer le ciel (sans nuage, la plage toute plate, la mer étale et un ciel uni, difficile pour le photographe d’avoir un angle intéressant…) En plus, fort coefficient de marée aujourd’hui et j’arrive à marée basse, cela renforce l’immensité de la plage. Activités de plage sportives : chars à voile, voiliers (merci pour les couleurs pétantes des voiles !), marcheurs et joggeurs, cavaliers… et quelques pêcheurs de crevettes à pied et pêcheurs à la ligne de poissons plats.

Et j’aime aussi me promener dans la Dune Marchand (réserve naturelle) : donc retour par la dune ! C’est plus sportif mais très intéressant. On est en plein été, mais il n’a pas fait très chaud et il a beaucoup plu : dans les dunes, la végétation est luxuriante.

Pause restau à Petit-Fort-Philippe puis direction Gravelines : petit tour des remparts, découverte de la ville (j’avoue que je ne connaissais jusqu’alors que les abords de l’Arsenal et de la place principale), puis visite du Musée du Dessin et de l’Estampe originale. C’est la troisième fois je pense que j’y suis, depuis son ouverture et je suis toujours émerveillé par ce petit mais riche musée. Une partie de la collection permanente est exposée : on y trouve de très grands noms de graveurs ou de peintres ayant produit des gravures (Rembrandt, Doré, Gromaire, Valloton, Picasso, Baselitz… et bien d’autres) et quelques talents contemporains. Le musée monte aussi de remarquables expositions temporaires. L’exposition permanente permet de connaître les différentes techniques de gravure et d’estampe, on peut y voir les outils et des presses. Et pour ne rien gâcher, il est installé dans les bâtiments historiques de l’Arsenal, partie prenante des fortifications de Vauban. Je recommande chaudement aux amateurs d’art et de patrimoine ! Voir le site du Musée.

Et pour terminer, direction Grand Fort Philippe… j’attends un peu dans la voiture que l’averse passe et je m’aventure sur la jetée : rien de dangereux, il n’y a pas de tempête, mais le risque de recevoir sur le dos une belle averse. Finalement j’y ai échappé de justesse, mais le ciel et la lumière sur la mer étaient vraiment extraordinaires, et même si j’avais été trempé, cela aurait valu la peine !

Voir les photos du jour.