Il y a à Argoules, petit village aux confins de la Somme et du pas de Calais, dans la vallée de l’Authie, une splendide abbaye et de magnifiques jardins.

L’Abbaye de Valloires a été fondée au 12ème siècle par l’ordre des Cisterciens ; elle a été entièrement reconstruite aux 17ème et 18ème siècles. Les bâtiments (église abbatiale, cloitre, cour d’honneur, logis) sont remarquables dans leur simplicité « Ã  la française ». A l’intérieur, le décor est baroque pour l’église abbatiale, Louis XV pour le logis (on ne visite malheureusement pas tout, une partie du logis étant réservée à l’hôtellerie).

Si la visite vous intéresse, bon à savoir : sur votre GPS, indiquer Argoules ; pas de panique si vous avez l’impression que le GPS vous emmène « au bout du monde » : l’abbaye est située dans le Val d’Authie, un vallon encaissé et une petite route étroite y mène, à l’écart des grands axes. Le site est privé, géré par une association : l’entrée est assez onéreuse, à voir avant d’y aller en famille (les tarifs sont détaillés sur leur site), mais ne pas hésiter si on aime l’art et l’architecture du 18ème…. Le site est encore en activité : accueil d’enfants dans deux structures, accueil de personnes âgées et activité hôtelière. Conséquence : on ne peux visiter que dans le cadre de visites guidées (celle que j’ai suivie était très bien faite) et on ne visite pas tout.

Dans l’enceinte de l’abbaye, le célèbre jardinier-paysagiste Gilles Clément a installé depuis les années 80 cinq jardins :

  • le Jardin régulier : pelouse buis, et roseraie, sur la partie basse du jardin, vis à vis de l’Abbaye ;
  • le Jardin des îles : aucun rapport avec des plantes exotiques, mais des îlots de plantations classées par forme, couleur ou parfum, sur les pentes du domaine ; vu l’humidité de cet été, l’îlot des hydrangéas était particulièrement spectaculaire !
  • le Jardin des cinq sens
  • le Jardin de l’évolution, en hommage au picard Lamarck : minéral et végétal
  • le Jardin des marais
Les Jardins de Valloires ont été classés jardin remarquable. Le mois d’août n’est sans doute pas la meilleure saison, mai ou juin doivent être plus fleuris, mais le jardin était quand même bien beau. A savoir (je n’ai pas testé, n’y étant que l’après-midi) : sur place un restaurant offre des plats confectionnés avec les plantes et fleurs cueillis dans les jardins… Jardins et Abbaye sont séparés, on peut prendre un billet combinant les deux ou un billet spécifique pour l’un des deux sites.
Voir les photos (Jardins et Abbaye)