A Dunkerque, le nouveau siège du FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain) Nord Pas de Calais a ouvert ses portes en 2013… et je n’y étais pas encore allé. C’est chose faite !

Les architectes Anne LACATON et Jan-Philippe VASSAL ont accolé au hangar AP2 des anciens chantiers navals un bâtiment jumeau, tout en transparence.

Le nouveau bâtiment prasente des expositions temporaires de son fonds et abrite l’administration et les réserves. Le hangar AP2 a lui été « laissé dans son jus » et peut accueillir sur un vaste plateau diverses manifestations.

Cet espace laissé vacant par l’arrêt du chantier naval est devenu un nouveau quartier de Dunkerque, encore en construction, le quartier du « grand Large », entre le port et la plage de Malo les Bains.

De là, j’ai rejoint à pied le centre-ville, en longeant le chenal. Juste l’occasion de (re)voir et photographier les bateaux anciens à quai devant le musée portuaire, l’église Saint Eloi et le gros « gâteau » néo-baroque de l’Hôtel de Ville. La ville a été rasée lors de la seconde guerre mondiale, privée d’une partie de son patrimoine et reconstruite sans beaucoup de charme. Les installations du plus grand port de commerce de la Mer du Nord française, les installations industrielles « pieds dans l’eau » n’y ajoutent pas même si elles sont necessaires… Le charme de la ville tient dans les bassins de plaisance au centre ville… (mais qui a eu l’idée de construire cette horreur de tour de verre près de l’hôtel de ville et d’hôtel de la Communauté Urbaine entre les bassins ?) et les plages au nord de la ville (Malo les Bains, Leffrinckouke et l’immense plage qui va jusqu’à la frontière belge.

Après ce bol d’air marin, j’ai terminé la ballade au LAAC (Lieu d’Art et d’Action Contemporaine), un autre haut-lieu de l’art contemporain, installé au milieu d’un jardin de sculptures depuis 1982, entre Dunkerque et Malo les Bains. Je recommande chaudement ! Tous les noms importants de l’art contemporain français, belge, néerlandais et du Nord de la France y sont représentés (Karel APPEL, Georges ROUAULT, Arthur VAN HECKE, Ladislas KIJNO, ARMAN, CESAR pour ne citer qu’eux). Je passe toujours beaucoup de temps dans le cabinet d’arts graphiques, au dernier étage, où les gravures, litho- et sérigraphies sont proposées dans des tiroirs coulissants, qui fermés les protègent de la lumière et ouverts par les visiteurs les laissent admirer à loisir.

Pour voir l’ensemble des photos, rendez-vous comme d’habitude dans ma galerie Flickr.