Après Gustave Guillaumet, découverte d’un autre peintre méconnu au musée « La Piscine » à Roubaix, décidément prodigue en belles expositions temporaires. Je viens de visiter l’expo « Jules Adler, peindre sous la IIIème République « .

On pourrait le qualifier de « peintre du peuple », qu’il représente des scènes de rue des faubourgs ou des cafés parisiens, des ouvriers ou ouvrières au travail, des « petits métiers », des marins et femmes de marins…

Né en Franche-Comté, il a beaucoup travaillé à Paris, mais aussi dans ma région, sur la Côte d’Opale : Berck, Etaples, Boulogne…

Naturaliste, mais avec une belle technique : premiers plans nets et précis, arrière-plans plus « impressionistes » et une belle palette de couleurs.

Un vrai coup de coeur.

J’ai choisi de vous présenter ci-dessous quelques tableaux en vue intégrale. (N’hésitez pas à passer en plein écran en cliquant sur l’icone en haut à droite du diaporama). Vous trouverez des photos de détail et une description plus précise sur Flickr. Désolé pour la qualité parfois médiocre : pas facile d’éviter les reflets sur le vernis…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider