Jusqu’à aujourd’hui, quelle que soit la technique employée, je dessinais et peignais d’après photo, plus rarement d’après modèle. Aujourd’hui j’ai osé me lancer dans l’abstraction.

J’ai pris une feuille de papier gris anthracite (Pastelmat de chez Clairefontaine), pour augmenter la luminosité des couleurs que j’y apposerai au pastel (Pastels secs Rembrandt de chez Royal Talens) et de format moyen pour un premier essai (24 x 30).

Une forme double, rouge-orangée avec une touche de rose et de mauve, un peu de marron pour ombrer ; pour le fond, des gris et une touche de bleu, couleur complémentaire de la forme, quelques couleurs proches pour nuancer le tout, un rappel de mauve… Un résultat intéressant : les couleurs des pastels sont vraiment éclatantes et permettent des mélanges subtils.

Il faudra donc que je récidive, avec d’autres formes et d’autres couleurs.

2ème abstraction dans la foulée…

Abstraction colorée II (Pastel Rembrandt sur papier Pastelmat anthracite – 24 x 30 cm)

« Abstraction colorée III » (Pastel Rembrandt sur Pastelmat anthracite – 24 x 30 cm)