Vu hier l’exposition Joseph Bernard « De pierre et de volupté » à la Piscine à Roubaix. Un sculpteur français (1866-1931), qui fut l’égal de Maillol et Bourdelle en son temps, mais qui est aujourd’hui moins connu. Pour plus de détails, je vous renvoie sur le site du musée et à Wikipedia.

Monumentales ou de dimensions plus modestes, bronze, marbre ou plâtre patiné, femmes ou hommes, des formes souples et arrondies le plus souvent. Il y avait aussi de remarquables dessins, le plus souvent ébauches et dessins préparatoires (je ne les ai pas photographiés, le verre de protection produisant trop de reflets).

Comme toujours, la Piscine propose en parallèle de l’exposition principale d’autres expos : des bois sculptés de l’artiste britannique Julian Schwarz (né en 1949) et des gravures du suisse Robert Wehrlin (1903-1964), élève de Ernst Ludwig Kirchner, André Lhôte et Jacques Villon. J’ai bien apprécié cette dernière expo, il est vrai que la gravure m’attire beaucoup… Dommage qu’elle nécessite un matériel que je n’ai ni les moyens ni la place d’accueillir chez moi…

Un petit aperçu dans le diaporama ci-dessous (cliquez pour voir en grand format) ; l’intégralité du reportage photo est sur Flickr.