ARTS GRAPHIQUES

Depuis que je n’ai plus d’activité professionnelle, je me remets petit à petit au dessin et aux arts graphiques…

Lorsque j’étais enfant puis ado, je dessinais souvent. J’ai de plus eu la chance pendant mes années de collège au Lycée Jean Perrin à Lambersart d’avoir une excellente prof d’arts plastiques, qui nous a initié à beaucoup de techniques. Je reprenais à la maison ce qu’elle nous enseignait.

J’ai ensuite abandonné ces modes d’expression au profit de la photo.

J’ai gardé quelques « oeuvres de jeunesse » que je vous montre ci-dessous. N’hésitez pas à passer en plein écran en cliquant sur le bouton en haut à droite)

 

 

Mes oeuvres de jeunesse

Cliquez sur l’icone en haut à droite pour passer en plein écran.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider

Et aujourd’hui…

Dessin

Le dessin d’observation est la base du dessin : savoir regarder et transcrire sur le papier ce que l’on voit.

Je le pratique au crayon gris ou aux crayons de couleur, d’après nature ou à défaut d’après une de mes photos. Depuis peu j’expérimente le fusain et la sanguine.

Le plus difficile pour moi c’est le dessin de bâtiments : les moindres défauts – un trait pas droit ou pas d’aplomb, une ombre mal placée – ne pardonnent pas. Mais j’ai bien l’intention de persévérer…

N’hésitez pas à cliquer sur la première image pour visionner la galerie en plein format et voir les descriptions.

Pastel

 

Le pastel est une technique très particulière et j’étais débutant absolu avec ce médium.

J’ai une préférence pour le pastel sec (tendre, proche de la craie) et j’ai aussi des pastel à l’huile (pastel gras), que j’aime moins.

Mes premiers essais n’étaient pas du tout convaincants, je me suis donc inscrit à un cours en ligne afin de maîtriser les bases de cette technique.

Le quatrième essai fut enfin satisfaisant (« Paysage aux saules ») : meilleure maitrise de la technique pour les couleurs (position du bloc de pastel selon l’effet à produire, superposition des couleurs), mais surtout emploi d’un papier coloré gris spécial pastel… cela change tout !

Deuxième essai aux pastels gras (« Bouquet de pivoines »)… c’est déjà beaucoup mieux ! La sensation n’est pas tout à fait la même aux pastels gras et aux pastels secs (moins de détails au gras, nécessité d’appuyer plus pour charger le papier), mais il y a des similitudes : mélange des couleurs, utilisation plutôt d’un papier coloré…

Dernières créations : les fleurs de mon jardin au pastel sec… pas mécontent du résultat.

N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour voir la galerie en plein format et profiter des descriptions.

 

Aquarelle

Une technique qui m’attire beaucoup, mais que je n’avais jamais pratiquée.

Un premier essai, dont je ne suis pas satisfait.

Je me suis donc inscrit à un cours en ligne pour en maîtriser les bases et m’exercer davantage.

Le deuxième essai est encore maladroit, mais j’ai appris à mieux faire les lavis pour le fond et à doser l’eau et le pigment. Par contre il faudra que je retravaille les gris colorés, car s’agissant d’une maison bretonne, la pierre doit être plus grise que jaune…

Troisième et quatrième essais : cela commence à venir, en particulier pour les lavis et le travail dans l’humide… Et pour les quatre et 5, je me suis lancé dans le grand format (51 x 36)

Cliquez sur l’image pour passer en plein format et voir la description.

Les carnets d’aquarelle

Depuis ce mois de mai 2020, je me consacre à une nouvelle activité : le carnet d’aquarelle, style carnet de voyage. Changement de technique : croquis rapide, partiel, suggérer avec seulement quelques détails, raconter une histoire…

Le but est à terme de pouvoir réaliser de vrais carnets de voyage, sur le terrain. Pour cela j’ai troqué les tubes d’aquarelle et ma grande palette pour une boite métal avec des demi-godets (Sennelier, LA fameuse aquarelle française) et mes blocs de papier pour des carnets à spirale.

J’ai commencé modestement par croquer mon jardin.

Commencé un deuxième carnet : mes balades en bord de Deûle et de Lys. Pour le moment d’après photo. Quand je serai plus à l’aise, j’oserai peindre en extérieur…

Nouveau séjour en Bretagne… L’occasion de commencer un carnet « Bretagne »… Toujours d’après photo, pas encore en extérieur.

 

 

Cliquez sur l’image pour passer en plein format et voir la description.

Encres

J’ai beaucoup travaillé à l’encre pour mes « oeuvres de jeunesse »…

Premier nouvel essai en juillet 2019, avec des feutres calibrés, qui permettent un trait noir et d’épaisseur constante ; dessin enrichi d’un lavis à l’encre de chine.

Deuxième essai : paysage, lavis et plume à l’encre de Chine « terre de Sienne »

Cliquer sur l’image pour voir en plein format avec la description.