L’Hospice Comtesse

L’Hospice Comtesse a été fondé au 13ème siècle par Jeanne de Constantinople, Comtesse de Flandres. C’était un hôpital, géré par une communauté de religieuses.  Les bâtiments visibles aujourd’hui sont :

  • la salle des malades, reconstruite au 15ème siècle suite à un incendie,
  • la chapelle, remaniée au 17ème siècle
  • le logement de la Communauté (rez-de-chaussée du 15ème siècle, remanié au 17ème, 1er étage reconstruit au 17ème siècle) et l’aile en façade sur rue (17me siècle)
  • un bâtiment du 18ème sur la cour d’honneur

Le bâtiment de la Communauté, où logeaient les religieuses qui géraient l’hospice et soignaient les malades, présente au rez-de-chaussée une cuisine ornée de carreaux bleus de faïence lilloise (proche de celle de Delft), la salle à manger et sa cheminée monumentale, les appartements de la Prieure, la pharmacie et la lingerie et un escalier à  la rampe de fer forgé et aux murs ornés de faïence. Ces pièces renferment du mobilier ancien, des tableaux et de la vaisselle. Un témoignage de l’opulence des riches appartements « flamands » de l’époque.

L’ancien dortoir de la Communauté abrite des oeuvres et objets qui témoignent de l’art, des sciences, de la vie sociale à Lille aux 16ème, 17ème et 18ème siècles. La ville de Lille a fait partie du Comté de Flandre, puis par le jeu des alliances et mariages, elle a été rattachée au Duché de Bourgogne, enfin aux Pays Bas espagnols et conquise et rattachée à la France en 1667 par Louis XIV. C’était dans ces siècles passés une ville prospère et les collections du musée en témoignent.

Voir en plein écran : cliquer sur l’icone

Le musée

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider

La chapelle, la Salle des Malades, les bâtiments

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Full screenExit full screen
Slider